Chaque mois, l’édito juridico-ludique rebondit sur l’actualité avec un angle humoristique. Chaque édito est accompagné d’un dessin humoristique.

Edito juridico-ludique n°4

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement… ou pas

Ah ! La fierté d’un père envers sa fille ! Ca c’est quelque chose, non ? J’ai encore en mémoire la première fois que la mienne a fait du vélo sans les petites roues et, quelques semaines plus tard, le jour où elle a prêté serment dans sa robe d’avocat. Un très grand moment cette cérémonie. Et puis surtout, je me suis dit : « chic alors, elle va pouvoir me conseiller gratis ! ». C’est qu’on a du mal à se mettre d’accord avec mes frères sur le cas de tante Eliette. La pauvre n’a plus que 25% de ses capacités intellectuelles, mais toujours 75% de la SCI familiale.

Lire la suite

Edito juridico-ludique n°3

Le couple est un animal déraisonnable

Au panthéon des personnes les plus inventives, on trouve : les artistes, les savants fous et les avocats en droit de la famille.

Mes amis les Fontaine avaient comme folle ambition de réussir leur séparation malgré leurs différends : Brigitte n’ayant d’yeux que pour leur petit Barnabé, Jean, relégué au second plan, passait très peu de temps au foyer conjugal.

Lire la suite

Edito juridico-ludique n°2

Cher avocat et avocat cher

Il est des mots de la langue française qui, du fait d’une homophonie parfaite, créent les plus beaux qui pro quo. Pas plus tard que la semaine dernière, je fus entrainée dans un échange sans queue ni tête, sans début ni fin, en un mot sens dessus dessous ! Mon oncle Eugène, dont le fils aîné est entré dans les ordres pour la plus grande fierté de sa mère, tandis que le cadet est entré au barreau (la mère ne s’est pas prononcé sur ce choix), me disait l’autre jour que son fils – sans préciser lequel – montait les enchères tous les dimanches. La communication n’était pas très bonne, peut-être faut-il le préciser pour une meilleure compréhension du dialogue qui suit.

Lire la suite

Édito juridico-ludique n°1

Dentiste, avocat… Entre deux maux, lequel choisir ?

La peste ou l’avocat, dentiste ou choléra ? Cette question que vous êtes nombreux à vous poser mérite que l’on s’y attarde avec minutie et délectation. Qui ne s’est jamais fait la réflexion, les maxillaires contractés et la pupille aveuglée par l’intensité de la lampe du dentiste : « Qu’est-ce qui m’a pris de venir consulter ? Cette carie aurait bien fini par se guérir toute seule ! »

Lire la suite